Artiste peintre, Bénédicte Gastout expérimente ses créations sur des supports de bois qui lui permettent de multiples interventions physiques de grattages. Les superpositions de pastels gras, confectionné par ses soins additionnés d’huile, de pigments et de broux de noix, grattées, reprises, affinées, sans fin, font naître simultanément des éléments figuratifs, abstraits et une matière profonde, riche de traces. Son travail constitue un apparent paradoxe formel.